CALIRAY : LE MAKEUP VENU DE CALIFORNIE

Je vous l’avais promis, il y aura plus de revues consacrées au makeup par ici en 2023.

Evidemment, le skincare reste le fil conducteur du blog car j’en teste beaucoup (trop même 🙊) mais il est clair qu’une crème se terminant bien plus vite qu’un blush, je peux donc passer en revue plus de skincare que de makeup.

En revanche, je n’ai pas besoin d’avoir autant de recul sur un produit de maquillage que sur un soin. Dès les premières utilisations (voir parfois même la première utilisation), je sais tout de suite si le produit va être un coup de cœur ou non, sauf peut-être pour les mascaras, qui ont besoin de “vieillir” un peu pour révéler tout leur potentiel (même si ce n’est pas toujours vrai et vous comprendrez pourquoi plus bas 😉).

Autre point qui me motive à rédiger plus de revues makeup : ma carnation. Soyons honnêtes, la majorité des vidéos ou des photos (swatches) concernent des peaux claires. Et à chaque fois que je parle de maquillage sur Instagram (reel ou post), je reçois quelques messages d’abonnées qui sont heureuses de voir les rendus et les teintes sur une peau mate.

Je vous avoue que lorsque je suis intéressée par un produit, je m’épuise souvent à chercher des visuels ou des revues mis en ligne par quelqu’un ayant à peu près la même teinte que moi (surtout dans l’univers du clean makeup) et cela m’a valut plusieurs faux pas 😏 Dernier en date, le fond de teint Fitglow reçu dans une teinte bien trop foncée, que je n’ai malheureusement jamais pu porter 😞

Et last but not least : j’aime le makeup ! Et oui, même si mon contenu concerne essentiellement le skincare, j’ai toujours aimé me maquiller. Je ne me maquille pourtant pas tous les jours et je ne sais d’ailleurs pas réaliser des makeup très poussés ou techniques (notamment au niveau des yeux, à mon grand désespoir 😓) mais j’apprécie ce moment que je prends pour moi devant la glace.

Après cette longue introduction, venons-en au sujet de cette première revue makeup de l’année 2023 : la présentation d’une marque américaine lancée il y a un peu plus d’un an par l’ancienne fondatrice d’Urban Decay (oui, oui, rien que ça !)

Urban Decay n’est plus à présenter. Le succès de leurs palettes Naked a été sans précédent (j’en possède d’ailleurs toujours une dont je ne veux pas me séparer).

Cette marque américaine de makeup fondée par Wende ZOMNIR a régné durant des années sur les rayons des magasins Sephora avant d’annoncer leur fermeture sur le marché français début 2022 (le site américain est quant à lui toujours accessible).

Fin 2021, Wende ZOMNIR décide donc de s’associer à son amie Jenna DOVER pour lancer une nouvelle marque axée clean makeup nommée CALIRAY.

Jenna DOVER & Wende ZOMNIR

La philosophie CALIRAY s’articule autour du style de vie Californien. Les fondatrices mettent en avant le lifestyle très prisé de la côte ouest. Cet univers ensoleillé se retrouve jusque dans les couleurs choisies pour leurs packaging.

La marque a été pensée autour cette image de la fille californienne (généralement blanche et blonde, on ne va pas se mentir), avec un wavy naturel dans les cheveux après être allée surfer et qui souhaite s’apprêter après avoir passée quelques heures à la plage mais en faisant le minimum. Je pense que vous voyez un peu l’idée.

Je vous l’accorde, c’est un peu cliché, mais c’est pour vous expliquer en quelques mots l’univers de CALIRAY et je dois avouer que le côté s’apprêter sans trop d’effort me parle assez.

J’ai reçu quelques-uns de leurs produits au printemps dernier et cela fait un moment que j’ai très envie de vous en parler car j’ai quelques coups de cœur dont un énooooooorme.

FOND DE TEINT FREE DREAMING

Il est bien écrit fond de teint sur le paquet mais difficile pour moi de catégoriser ce produit. Est-ce un fond de teint liquide ? Un fluide teinté ? Compliqué de répondre tant ce produit est léger sur la peau.

Vous le savez sûrement si vous me suivez depuis un moment, j’aime les produits teint plutôt légers. Je n’aime pas la sensation d’avoir trop de matière sur le visage.

Le Free Dreaming est une belle découverte dans la marque car il s’agit d’une texture complètement liquide et douce, très facile à appliquer au doigt, au pinceau ou encore au beauty blender. Il vient unifier le teint sans trop en faire. J’insiste sur le terme unifier car il convient très bien à celles qui souhaitent simplement avoir un teint uni avec une sensation zéro matière sur le visage.

Il est tout à fait possible d’appliquer une couche supplémentaire par endroit afin d’apporter plus de couvrance pour celles qui le souhaitent. Ce qui est intéressant, c’est qu’il apportera plus de couvrance tout en restant confortable et léger sur la peau.

Une fois appliquée, la matière se fond très bien et surtout, il ne marque pas mes zones de sécheresse.

J’apprécie le fait qu’il laisse transparaître la peau. Je dirais qu’il minimise les pores et les imperfections mais ne les camoufle pas complètement. Quant au fini, il est plutôt lumineux mais pas glowy.

La marque insiste sur le fait que leurs produits sont enrichis en actifs végétaux. Cette notion de makeup soin a clairement la côte en ce moment. Le Free Dreaming est donc enrichi en huile de figue de barbarie et en humectants. La compo comprend également de l’huile minérale, ce qui peut déranger les puristes mais son avantage est d’apporter du glissant à la matière.

La marque propose pour le moment 10 nuances et revendique 94,5% d’ingrédients d’origine naturelle dans ce produit.

Je possède les teintes 6 et 8.

La teinte 6 est un peu trop claire pour moi. Je pourrais la réchauffer avec un joli bronzer poudre mais la teinte 8 me correspond davantage.

Teinte 6 à gauche et teinte 8 à droite

Voici une photo sur laquelle je porte uniquement le Free Dreaming en teinte 8 afin de vous montrer son rendu seul sur la peau, sans poudre ni anticerne. J’ai applique une seule couche et vous pouvez constater comme le fini est léger car on voit toujours mes quelques traces de boutons sur la joue.

LIP GLOSS GLAZED & INFUSED

Qui dit look californien, dit effet glossy ou “mouillé” sur les lèvres.

CALIRAY a développé un gloss/soin plutôt qu’un rouge à lèvres dans lequel on trouve de l’huile d’avocat, de l’extrait de graines de café vert qui a des vertus adoucissantes et hydratantes et de nouveau de l’huile de figue de barbarie. Il s’agit donc d’une texture très nourrissante.

Je trouve les packaging plutôt originaux avec ce vert assez flashy. Les tubes sont fabriqués en bio plastique et sont recyclables.

Un autre ingrédient a attisé ma curiosité dans ces Lip Gloss : la technologie Maxi Lip®. Il s’agirait d’un cocktail repulpant. Un complexe breveté, scientifiquement et cliniquement prouvé pour augmenter la synthèse de collagène, augmenter le volume des lèvres, améliorer l’hydratation et réduire les rides et ridules en application topique. Il rendrait les lèvres plus denses et donc plus pulpeuses.

C’est alléchant n’est-ce pas ? Alors la promesse est-elle tenue ? Et bien, je suis au regret de vous dire que je n’ai pas spécialement remarqué de différence. Certes, les lèvres semblent repulpées lors de l’application. Le côté glossy donne cette impression de lèvres plus volumineuses mais une fois le gloss estompé, je n’ai pas l’impression qu’elles soient plus pulpeuses.

Peut-être ne les ai-je pas assez utilisé ? 🤷‍♀️

D’après ce que j’ai lu au sujet de ce complexe, l’utilisation répétée et à long terme est une condition sine qua non pour voir un résultat. Mais j’ai tellement de rouges à lèvres et de gloss dans ma collection que je suis incapable d’utiliser tous les jours les mêmes produits, j’aime régulièrement changer pour porter des couleurs et des finis différents.

La marque propose 5 teintes. J’en ai deux que je trouve très jolies et qui matche bien avec ma peau mate. Il s’agit des teintes Free Palomas (un nude rose pâle) et Orchid Ranch, mon préféré des deux (un rose mauve qui tire légèrement sur le violet).

L’application se fait directement via le tube. La matière glissant très bien, le gloss s’applique facilement mais je ne suis pas fan de ce type d’embout applicateur car il reste toujours de la matière dessus après utilisation au moment de refermer le capuchon.

Ce sont deux très jolis teintes faciles à porter et qui s’associent avec plusieurs types de makeup.

Même si ces gloss ne sont pas mes favoris (team Lip Color Serum de Fitglow forever), ils restent néanmoins agréables à porter et tiennent plutôt bien (sauf au moment des repas bien entendu). Si vous aimez ce rendy juicy sur les lèvres, vous risquez de beaucoup les aimer !

J’aimerai souligner la bonne idée qu’a eu la marque de ne pas faire un packaging entièrement opaque afin de pouvoir voir la teinte directement sur le tube sans avoir a rechercher la pastille collée sur le capuchon.

SURPROOF PENCIL

Le crayon noir est un indispensable dans ma trousse makeup. Je n’en porte pas tout le temps mais assez souvent et j’aime en avoir un à disposition.

Seul bémol que je rencontre, pratiquement tous les crayons noir que j’utilise ont tendance à couler même si certains tiennent mieux que d’autres.

Les Superproof Pencil de CALIRAY existent en 3 teintes : un noir, un joli marron et un bleu navy. Vous l’avez compris, j’ai pour ma part la teinte noir et j’en suis ravie ! Mais les 2 autres couleurs ont l’air sublime 😍

Il s’agit d’un beau noir profond qui glisse littéralement sur la muqueuse et le ras de cils.

La pigmentation est bien au rendez-vous.

Il est extrêmement facile à appliquer, un vrai bonheur !

Lorsque je l’applique sur la muqueuse supérieure, il peut avoir tendance à légèrement transférer sur la muqueuse inférieure mais comme indiqué plus haut, je n’ai à ce jour trouvé aucun crayon noir qui ne transfère pas du tout sur la muqueuse inférieure. Celui-ci fait tout de même partie de ceux qui transfère le moins.

En revanche, il tient très bien en trait sur mon ras de cil supérieur. J’aime bien venir l’estomper légèrement avec un pinceau pour un effet fumé ou encore l’étirer pour créer une petite pointe pour un effet œil de biche.

MASCARA COME HELL OR HIGH WATER

J’ai gardé le meilleur pour la fin ! La plus belle découverte pour moi chez CALIRAY est leur mascara Come Hell Or High Water. C’est LA pépite de cette marque !!

Ce produit m’a bluffé dès la première utilisation ! Il a tout ce que je recherche dans un mascara. Il allonge, étoffe, donne du volume et la pigmentation est top 👍 Une couche apporte un résultat déjà satisfaisant mais deux couches donnent un résultat vraiment impressionnant.

La brosse n’est ni trop grosse (comparé au mascara volume d’Ilia par exemple), ni trop fine. Elle a la taille parfaite pour attraper les cils supérieurs et inférieurs (car oui je fais partie de celles qui mettent du mascara sur les cils inférieurs) sans en mettre partout sur la paupière.

La tenue est tout simplement parfaite. Il ne coule pas, ne bave pas et reste en place toute la journée sans aucun faux pas.

En plus de son excellent résultat et de sa tenue parfaite, l’autre particularité de ce mascara tient dans sa technologie tubing. Je vous ai parlé de cette technologie de mascara tout droit venue d’Asie sur mon compte Instagram qui est en train d’arriver petit à petit sur le marché occidental.

Il s’agit d’une technologie waterproof qui enveloppe les cils dans de minuscules tubes qui se dissolvent ensuite grâce à l’eau chaude uniquement, sans aucun produit démaquillant, alors qu’à l’inverse, les mascaras traditionnels déposent la matière et la couleur sur les cils.

En enrobant les cils, cette technologie ajoute vraiment de la longueur et non une simple illusion de longueur. Les mascaras tubes ont une excellente tenue ce qui explique que celui-ci ne bouge pas de la journée.

Moi qui n’apprécie pas beaucoup les mascaras waterproof car je n’aime pas passer trop de temps à démaquiller mes cils (et je n’aime pas insister dessus pour éviter de les abimer), les mascaras tubes sont une excellente alternative.

Je ne peux que vous le recommander si vous avez l’occasion de le tester car c’est sans aucun doute le meilleur mascara clean que j’ai utilisé jusqu’ici (et oui il surpasse même le fameux Limitless d’Ilia).

Ce mascara a d’ailleurs gagné un prix aux Allure Beauty Award 2022 et je comprends tout à fait pourquoi.

Voici une photo sur laquelle je suis maquillée avec les produits CALIRAY (sauf le bronzer et le blush, il s’agit des produits Westman Atelier) pour vous donner une idée du rendu.

On arrive à la fin de cette revue au sujet de la marque californienne CALIRAY qui n’est pour le moment disponible qu’aux Etats-Unis. Mais si Wende ZOMNIR a les mêmes ambitions qu’Urban Decay pour CALIRAY, on risque de la voir débarquer en Europe dans quelques temps. D’ailleurs elle a très vite été disponible après son lancement dans les magasins Sephora aux USA.

Si la marque vous intrigue, vous retrouvez évidement l’ensemble de leur gamme sur leur site web qui ne livre pas encore à l’international, mais si cela arrive, vous aurez déjà du contenu à lire à leur sujet grâce à cette revue 😉

Partager:

2 Commentaires

  1. Nathalie
    22 janvier 2023 / 17 h 54 min

    Coucou merci pour ta jolie revue sur cette belle marque ! Trop hâte de la voir par ici !!!! Je teste aussi le mascara tube de chez Aime et j’adore !! Le crayon me tente bien du coup 🥰 merci à toi ! Bises 😘

    • Landa Into The Skin
      Auteur/autrice
      23 janvier 2023 / 11 h 48 min

      Hello, j’espère que la marque sera bientôt disponible en Europe 😉
      Le mascara tube de Aime me tente beaucoup et leur fond de teint poudre aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.